Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Catégories

6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 09:55

 

 

 

ESCALIER3.jpg

 

 

Inside-out. Du dedans vers le dehors. Et inversement. D'où l'importance des seuils, des fenêtres, des portes, de tout ce qui, dans l'interstice du passage permet de changer de rythme, d'espace... Peut-être même ne faudrait-il pas considérer les seuils comme des points de circulation (d'un lieu vers un autre, de la maison à la rue, de la rue à l'école, de l'école à l'usine, etc.) mais comme des espace "atopiques", toujours entre les choses. Que se passe-t-il quand je franchi une porte ? Et cette sensation, puis-je la prolonger au-delà ? Peut-on vivre comme si la vie entière était une porte et que nous la traversions en permanence ? Comme ca serait bien. 

Pas d'attache ni de point fixe. Esthétique de l'impermanence. Permanence de l'impermanence. Nomadisme intuitif. Ici et là. 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Quentin - dans Photo
commenter cet article

commentaires